Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 17:11

610x-206-.jpg

La délégation des "Elders" (Sages) annoncée par le Président Alassane Ouattara est arrivée à Abidjan dimanche 1er mai. Elle se compose de l'ancien Secrétaire général de l'ONU Kofi Annan (au centre sur la photo),de l'archevêque sud-africain Desmond Tutu,Prix Nobel de la paix qui a présidé la commission de réconciliation en Afrique du Sud(à gauche) et de l'ancienne présidente d'Irlande et ex- Haut commissaire aux droits de l'homme à l'ONU(à droite). La visite de ces dirigeants mondiaux oeuvrant pour la paix s'inscrit dans le cadre du projet présidentiel d'installer une commission "DIALOGUE, VERITE, RECONCILIATION" en Côte d'Ivoire où près de 3000 personnes ont été tuées lors de la crise mortelle post-électorale qui a aussi occasionné plusieurs milliers de déplacés. La commission ivoirienne s'inspire de celle mise en place en Afrique du Sud après la fin de l'apartheid. On ne manque pas de préciser à Abidjan, que les "Elders" ont reçu mandat de Nelson Mandela pour se rendre en Côte d'Ivoire. "On est venu apporter notre soutien aus ivoiriennes et aux ivoiriens, au pays et au gouvernement. Il y a énormément à faire, et par notre présence ici, on veut savoir comment vous aider", a dit Kofi Annan, en qualifiant le processus de réconciliation d' "absolument nécessaire". Pour sa part, Desmond Tutu salue "l'engagement du Président et de ses ministres à guérir la nation".

   Comme pour donner le top départ, la délégation des "Elders" a rencontré lundi 2 mai l'ancien président Laurent Gbagbo dans sa résidence surveillée de Korhogo (nord). Au cours de leur entretien de 45 mn, Laurent Gbagbo a insisté pour dire  qu'il fallait "panser les plaies de la Côte d'Ivoire, relancer l'économie et rétablir la sécurité" a rapporté l'archevêque Desmond Tutu.

Le Président Ouattara a choisi l'ex-premier ministre Charles Konan Banny pour présider la commission dont le nom comporte une spécificité ivoirienne." Nous avons ajouté le mot DIALOGUE parce que c'est important dans la culture ivoirienne" explique son initiateur. Charles Konan Banny, une personnalité plutôt contrastée, n'était pas attendu à ce poste de président de la commission par nombre d'Ivoiriens Le laïc qu'il est sera accompagné par un musulman et un chrétien.Toutefois, le succès ou l'échec de l'entreprise de réconciliation tient beaucoup au savoir-être,au savoir-faire et au savoir-dire de son président. Et Charles Banny n'apparaît pas pour une bonne partie de l'opinion ivoirienne comme le plus humble des personnalités de son rang. Mais ayons confiance, pour reprendre son mot fétiche. Au démeurant, le Président de la République le connaît sans doute mieux que ses détracteurs. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de SANGARE Abdoul Kader
  • : Toute l'actualité en Afrique de l'Ouest.
  • Contact

Recherche

Liens