Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 17:05
11 Novembre 2009. L'Opération des Nations Unies en Côte (ONUCI) met en branle tous ses moyens logistiques pour assurer le transport de la liste électorale provisoire vers les lieux d'affichage en empruntant plus de 200 itinéraires.La veille, le Représentant du Secrétaire général de l'ONU l'avait reçue des mains du Président de la Commission Electorale Indépendante(CEI). Deux listes seront affichées; la première, dite liste validée comporte 5 300 586 personnes,  la seconde, 1 033 985 personnes "sans statut" car introuvables dans aucun des fichiers nationaux. Il incombe à chacune de celles ci d'apporter la preuve de sa nationalité ivoirienne. Une période de contentieux de 38 jours est ouverte à cet effet.

Le décors est donc planté pour annoncer officiellement le report de l'élection présidentielle prévue le 29 Novembre 2009. Ce n'était plus qu'un secret de polichinelle, et les Ivoiriens ont tout compris quand le président de la CEI a laché que " le 29 Novembre était la date idéale, la vraie date sera fixée par decret". Mais quand? Motus.Les fins analystes de la crise ivoirienne n'en sont guère surpris. Pour eux, des indices graves et concordants ne laissent aucun doute sur le manque de volonté du Président Gbagbo et son Premier ministre d'aller aux élections. Les audiences foraines, les opérations de recensement et d'identification de la population  n'ont-elles pas été violemment contrariées à des périodes successives par des organisations de jeunes se réclamant du camp présidentiel dans une ahurissante impunité?  Les retards enregistrés dans le décaissement des parts  de l'Etat au  financement du processus étaient-ils bien fondés? Et pourquoi le Président de la République manifeste t-il un intérêt soudain et grandissant pour le cinquantenaire de l' indépendance de la Côte d'Ivoire qui sera commémoré en 2010 par des cérémonies fastueuses qu'il entend évidemment présidées? Le budget est en place, le comité national d'organisation piloté par le Pr KIPRE Pierre ambassadeur de Côte d'Ivoire en France est à l'oeuvre. C'est clair, Laurent Gbagbo ne prendra pas de risque électoral avant les festivités du cinquantenaire dont le clou sera le 07 Août 2010 date anniversaire de la proclamation de l'indépendance.
 Et l'Accord de Ouagadougou signé en 2007 entre le Président Laurent Gbagbo et SORO Guillaume Secrétaire général des Forces Nouvelles (ex-rebellion)? Les signataires et leurs thuriféraires en sont les seuls bénéficiaires en terme de prospérité.


Cet Accord court depuis 3 ans bientôt et sans que les Ivoiriens ne voient le bout du tunnel. Au fil des ans,des mois, des semaines et des jours, la belle promesse de ramener la paix en 10 mois se transforme en davantage de cauchemards pour les citoyens de ce pays qui s'apauvrissent régulièrement à vue d'oeil de manière irréversible. Sa mise en oeuvre charrie des frustrations qui sont autant de sources d'inquiétudes.
SANGARE A. Kader  (Abidjan,le 11-11-09).
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de SANGARE Abdoul Kader
  • : Toute l'actualité en Afrique de l'Ouest.
  • Contact

Recherche

Liens